SRPP: Les retours somatosensoriels permettent une perception catégorielle des voyelles

Pascal Perrier (Gipsa-Lab)
21 October 2022, 14h0015h30
Cet exposé sera essentiellement centré sur la présentation de résultats expérimentaux, qui étaient au coeur de la thèse de Jean-François Patri soutenue en 2020, que nous avons publiés dans PNAS en 2020 (Patri, J. F., Ostry, D. J., Diard, J., Schwartz, J. L., Trudeau-Fisette, P., Savariaux, C., & Perrier, P. (2020). Speakers are able to categorize vowels based on tongue somatosensation. Proceedings of the National Academy of Sciences, 117(11), 6255-6263), et qui mettaient en évidence la capacité des participants à catégoriser les voyelles du français en l’absence de retours auditifs, sur la seule base des retours somatosensoriels.
Nous avons pour cela mis au point une tâche originale de positionnement de la langue , dans laquelle les participants devaient atteindre et maintenir différentes postures de la langue dans la région des voyelles /e, Ɛ, a/, selon une procédure de guidage ne faisant aucune référence à la production de la parole, et ceci grâce à une représentation sur un écran de cibles dans un espace déformé de la langue, où la forme linguale effective n’était pas reconnaissable. Une fois la langue positionnée, les sujets devaient identifier la voyelle associée à la posture de la langue atteinte, en l’absence de tout retour sensoriel. Nos résultats indiquent que la catégorisation des voyelles est possible sur la base du seul feedback somatosensoriel, et ceci avec une précision similaire à celle de la perception auditive des sons chuchotés.
Nous discuterons des implications de ces résultats pour un modèle de contrôle de la production de la parole.